top of page

Jour 7 : Les marches de la Paix


Extrait de l'Ancien Testament :


"Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer. Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre." (Psaume 23:1-3)


Extrait des Évangiles :


"Paix à vous! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie." (Jean 20:21)


Méditation :


Nous avons débuté notre voyage par la quête de la paix, cette paix qui doit d'abord résider en nous avant de se manifester dans le monde. Nous avons exploré nos émotions, acceptant qu'elles sont des guides précieux, des messagers de notre état intérieur.


Nous avons reconnu la colère comme une réaction naturelle, une alarme face à l'injustice et à la frustration. Nous avons appris à l'écouter, la comprendre et la transformer, plutôt que de la laisser nous gouverner. De même, nous avons examiné le stress, ce signal de notre corps qui nous alerte que quelque chose ne va pas, et avons cherché à le transformer en paix par la confiance en Dieu.


La peur, que nous avons abordée hier, est l'état de division absolue, l'opposé de l'amour et de Dieu. Elle est légitime et naturelle, mais elle engendre le doute, la division, la haine et la guerre. Nous avons appris que chaque fois que nous agissons par peur, nous tournons le dos à notre âme et à Dieu. Mais en choisissant de nous affranchir de la peur et de vivre dans l'amour, nous avançons vers l'unité, la confiance et la foi.


L'amour est la force divine qui guérit, unit et transforme. En aimant Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme et de toute notre force, nous remplissons nos cœurs d'un amour pur et inépuisable, prêt à être partagé avec le monde.


Nous arrivons aujourd'hui à une réalisation profonde : toute notre vie, nous aurons peur. La peur est une compagne constante, une part de notre condition humaine. Mais à chaque fois que nous dépassons une peur, un plus grand amour nous envahit, nous transcende et nous conduit vers une plus grande compréhension de nous-mêmes et du monde. Puis, une nouvelle peur arrive. Si nous l'ignorons, elle nous emprisonne et nous paraît insurmontable. Mais lorsque nous choisissons de l'affronter, de la comprendre et de la franchir, l'amour grandit.


Ainsi va la vie depuis la nuit des temps. Amour et peur sont les marches et les contremarches de notre ascension spirituelle. Chaque peur surmontée est une victoire de l'amour, une étape vers la plénitude divine.


Rappelons nous, que le chemin spirituel n'est pas une ligne droite, mais un parcours sinueux fait de défis et de triomphes. Chaque peur est une opportunité de grandir en amour, chaque amour est une victoire sur la peur.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page