top of page

Jour 3 : Les émotions


Seigneur, Toi qui connais les replis de notre âme, nous T'ouvrons aujourd'hui les portes de notre cœur et toutes nos émotions. Aide-nous à les comprendre et à les accueillir avec la même bienveillance que Tu nous offres. Que notre tristesse, notre colère, notre peur et notre joie deviennent des ponts vers Ta paix infinie. Donne-nous la sagesse de transformer nos tempêtes intérieures en havres de sérénité et de communion avec Toi. Amen.


Extrait de l'Ancien Testament :


"Il y a un temps pour tout, un temps pour chaque chose sous les cieux : un temps pour pleurer, et un temps pour rire ; un temps pour se lamenter, et un temps pour danser." (Ecclésiaste 3:1, 4)


Extrait des Évangiles :


"Jésus pleura." (Jean 11:35)


Méditation :


Plongeons dans le vaste océan de nos émotions. Elles sont les couleurs de notre âme, peintes par les expériences de la vie. La Bible nous rappelle qu'il y a un temps pour chaque émotion : un temps pour pleurer et un temps pour rire, un temps pour se lamenter et un temps pour danser. On vois bien que toutes nos émotions ont leur place et leur importance dans le plan divin. Alors faisons leur aussi de la place dans nos vie.


Nous avons souvent tendance à croire que la maîtrise spirituelle consiste à ne pas ressentir d'émotions, à rester impassible face aux situations de la vie. Pourtant, c'est bien une fausse perception. Un véritable maître spirituel connaît ses émotions, les considère comme des guides ; des aides de camp qui lui font un rapport sur son état intérieur. Le maître sait exactement écouter ce que racontent ses émotions et les transformer en sources de paix et d'évolution.


Jésus, dans sa pleine humanité, a vécu des émotions intenses. Le verset le plus court de la Bible, "Jésus pleura" (Jean 11:35), nous montre la profondeur de sa compassion et de son humanité. Il n'a pas réprimé ses larmes, mais les a laissées couler librement, exprimant ainsi sa douleur et son amour. Si notre Dieu a pleuré, cela nous montre que nous aussi, nous avons le droit d'exprimer nos émotions sans honte.


Les émotions nous submerger parfois, nous déstabilise ; mais elles sont aussi des messagères précieuses qui nous révèlent nos besoins, nos désirs et nos peurs. La tristesse peut nous montrer ce qui est précieux pour nous, la colère peut signaler une injustice, une frustration, et la joie nous rappeler les bénédictions que nous recevons.


Accepter nos émotions, c'est reconnaître notre humanité et notre vulnérabilité. C'est un acte de courage et de foi, car cela signifie que nous nous ouvrons à la transformation divine. Dieu nous invite à Lui apporter toutes nos émotions, à les poser à Ses pieds pour qu'Il puisse les transformer en sources de paix et de guérison.


La paix intérieure ne vient pas de la suppression de nos émotions, mais de leur acceptation et de leur transformation. Prions pour la grâce de comprendre nos émotions et de les utiliser comme des guides vers une vie d'amour.


Souvenons-nous que Dieu est avec nous dans chaque émotion que nous ressentons. Qu'Il nous donne la sagesse de les comprendre, la force de les accueillir et la paix de les transformer. Que Sa paix soit toujours avec nous, maintenant et pour toujours.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page